J'ai tendance à penser que les personnes qui viennent sur mon blog ou qui sont fans de manga issus de la génération Dorothée savent tous ce qu'est le fansub et connaissent les hits du moment niveau manga et animes.

J'ai tendance à oublier que j'ai acquis toute ses connaissances au niveau manga en écumant le web, en faisant la connaissance de certaines personnes...

Je ne me rappelle même plus comment j'en suis venue à connaître les fanfictions ou le fansub... C'est dommage, j'aurais aimé vous le raconter mais j'ai vraiment aucune mémoire... T__T

Donc voilà ce message s'adresse aux jeunes fans de mangas qui ont peut-être découverts les mangas avec le Club Do et qui les ont redécouvert récemment avec les diffusions de Full Metal Alchemist ou GTO sur canal +, ou celle de Naruto sur le cable et sur.. France 3 je pense...

Je vais vous parler du fansub qui va devenir votre meilleur ami.^^


La culture manga continue son expansion dans notre pays. A l'heure actuelle, la France est le deuxième pays consommateur de manga. Parallèlement à cela, la japanimation (adaptation de manga en série animée) connaît aussi son heure de gloire. Notamment grâce à la pratique underground du Fansub sur Internet. Le fansub dans l'anime devient une pratique de plus en plus récurrente et appréciée des fans à sa juste valeur. Et ce ne sont pas les fans des héros de Black Lagoon, Naruto ou Death Note - les animes les plus téléchargés en France - qui nous contrediront.

Le fansub : définition et chiffres

C'est une pratique de traduction des oeuvres japonaises faite par les fans et pour les fans, et ce dans un but non lucratif. Le terme fansub est une contraction du mot fan et du diminutif du mot anglais subtitle (sous-titre) ou subtitled (sous-titré) qui désigne une copie d'un film, série ou émission télévisuelle sous-titrés par des fans dans leur langue maternelle. Une personne travaillant à la réalisation d'un fansub est appelée fansubber, pour une équipe de fansubber on parle de team.
Le fansub n'est pas un phénomène uniquement français, le fansubbing anglophone (en provenance principalement des Etats-Unis) est un des plus developpés avec 775 teams (contre 225 teams françaises).
Beaucoup de fansub français sont eux-même traduit de l'anglais, bien que certains soient traduits évidemment du japonais.
Il y a un accord tacite entre les teams (groupes de traduction) et les leecheurs ( fans-clients) : la team met son projet sur le réseaux jusqu'à ce qu'il soit licencié par un éditeur, le rôle du leecheur qui télécharge le projet est alors de l'acheter à sa sortie.

Fonction du fansub

Le but des équipes de fansub est de faire connaître à un public de plus en plus large les animations non disponibles dans leur pays. Autrement, certaines oeuvres considérées comme de véritables bijoux de l'animation japonaise seraient restées inédites.

Certaines équipes sont en contact direct avec les distributeurs nationaux qui sont de plus en plus attentifs aux volumes de fansubs téléchargés par séries. Cela leur permet de faire une étude de marché d'envergure et leur offre une publicité gratuite.

Le fansub n'a donc pas une conséquence économique grave même s'il reste illégal (violation du droit d'auteurs...). De plus, plus le leecheur consomme de fansub, plus il va en vouloir et aura envie de posséder la version de l'éditeur à un moment ou un autre. La gratuité du fansub permet donc de rallier toujours plus de fans ce qui aura forcément un impact économique : achat de goodies (produits dérivés tels que peluche, posters, porte-clés), de la version manga de l'anime, de l'anime lui-même en DVD, etc. Ce qui est surtout visible lors des conférence de manga, japanimation et jeux-vidéo comme le rendez-vous annuel de la JAPAN-EXPO, en juillet, conférence la plus connue et la plus appréciée des fans français.
Pour finir, la version fansubbée d'un anime est une bonne référence pour l'éditeur. La qualité du fansub s'améliore fréquemment. Certains éditeurs peuvent faire appel à des fansubbers pour préparer leur version ou comparer la version commerciale aux fansubs (les fansubbers n'hésitent pas à intégrer des commentaires sur les coûtumes japonaises pour bien situer le contexte). A l'inverse, certaines teams de fansub sont semi-professionnelles. Ceux que les fans apprécient dans le fansub, c'est le respect de l'oeuvre originale. En effet, les éditeurs ont tendance à censurer certains passages jugés trop violents.

On peut penser que l’animation japonaise doit aussi sa part aux fansub, qui en ont fait la promotion. Mais il est dommage de constater que certaines teams ne respectent par leurs engagements en continuant de proposer des projets licenciés. Cela véhicule une mauvaise image de cette pratique qui est pourtant basée sur l'échange, sur la confiance et sur l'altruisme.


Voilà pour le fansub^^
Si vous avez des questions, vous avez la possibilité de contacter l'auteur (en l'occurrence moi).
P.S L'idée de mettre cet article sur le blog m'est venu d'un visiteur qui m'a rajouté à ses adresses MSN et à qui j'ai donné un cours sur le fansub. Je ne mets pas son nom, il se reconnaîtra.

D'ici peu, vous aurez un article regroupant les principaux hits du moment au niveau animes japonais pour que vous sachiez quels animes fansubbés prendre.

Et là quelques liens vers des sites listant les sorties des teams de fansub :
http://www.animeka.com/fansub/index.html 
http://www.www.baka-updates.com/  (anglais)
Vous pourrez en trouver d'autres d'ici peu dans la partie blogs par thème à droite.