Quelle ne fut pas ma surprise hier en tombant sur le volume 10 de Bokura Ga Ita qui d'après mes sources devait sortir en mars ! Au lieu de repartir avec un bon manga, j'en ai eu deux (à l'origine, je m'étais déplacée pour le volume 9 de l'Infirmerie après les cours, la review arrive d'ici peu).

Alors que le volume 9 s'était majoritairement focalisé sur l'évolution de Nanami Takahashi, ce volume est entièrement consacré à Yano, plutôt au passé de Yano. Dans le volume 9, on apprenait la mort de sa mère et là, on voit les événements qui l'ont conduit à se replier sur lui-même et à ne pas tenir sa promesse envers Takahashi.

On le voit perdre pied peu à peu tout en faisant comme si de rien n'était, on le voit s'abimer la santé, plonger dans un gouffe sans fin et couper les ponts avec tous ceux qui pourraient l'aider.

_large__AnimePaper_scans_Bokura_Ga_Ita_sakurab_1

Yano est vraiment un personnage très intéressant. Il part du principe que dans la vie, chacun se démerde alors qu'il est à un âge où des sentiments comme l'amitié sont salvateurs. Mais il refuse l'aide des autres comme si, à la mort de sa mère, il n'aura plus qu'à disparaître lui aussi car, une nouvelle fois, il n'aura pas pu protéger celle qui compte à ses yeux. Il coupe les ponts pour ne laisser aucune trace de son passage.

J'aime beaucoup la relation entre Sengenji et Yano. Ils me font rire tous les deux à se lancer des vannes tout le temps. La brune a vraiment un caractère de cochon et ça me plaît beaucoup. Elle donne du piment à l'histoire. Parcontre, je la plains d'être amoureuse de Yano alors qu'il est fidèle à Takahashi. 

D'ailleurs le passage où elle énonce qu'il est fidèle à SA copine et que ce n'est pas le fait que ce soit Takahashi qui compte mais que ça aurait pu être quelqu'un d'autre est très ironique et cruel pour elle. Cela implique que si elle s'était elle aussi retrouvée au même endroit et au même moment, elle aurait pu être avec Yano. Si c'est vraiment la vérité, Yano et Nanami peuvent-ils vraiment continuer à s'aimer ? 

La fin du volume est vraiment très belle. Sengenshi est vraiment un personnage très intéressant. Je me rappelle de l'avoir trouvé charmante et pleine de vie dans le volume précédent quand elle rencontre Nanami. Mais, dans ce volume là, elle est nettement plus humaine, plus sensible et j'ai hâte de voir le développement de sa relation aevc Yano. J'espère qu'elle va réussir à l'aider et qu'elle va garder contact avec lui.

Mais est-ce qu'elle va vraiment tenir ? Va t-elle pouvoir garder ses sentiments pour Yano secrets ? Va t-elle pouvoir se contenter du rôle d'amie ? Je sais, par expérience, que ce n'est pas une situation facile à vivre. Personnellement, j'ai réussi à tenir un temps mais dès que j'ai eu une possibilité, mes bonnes résolutions se sont envolées et ça a tout fichu en l'air.

Pour que leur amitié perdure, Yano ne doit afficher aucune faille et Sengenchi doit rester vigilante par rapport à ses sentiments. Sinon, il se pourrait bien qu'ils commettent l'irréparable.