Et oui, depuis hier, le premier album solo de Mister G-Dragon (alias GD), leader du groupe Big bang est sorti. En quelques mots : surprenant, intéressant, et à la hauteur. On rencontre un nouveau GD qu’on osait à peine imaginer, et ces chansons nous permettent de le découvrir dans sa globalité. Le concept visuel est à l’image de cela : inattendu. Il est à la fois sobre – de par ses couleurs unies, l’importance du blanc – mais aussi excentrique avec le principe des pommes. G-Dragon retrouve ses cheveux courts et…blonds, presque blancs. Le photoshop pour le CD est énigmatique, on se demande vraiment ce que GD veut faire passer comme message.  Sauf qu’un problème est arrivé dès la mise en ligne de preview des chansons : Il y aurait eu plagiat pour diverses chansons. Plagiat de la chanson right round ( Flo Rida) pour Heartbreaker, une chanson d’oasis (She’s electric) pour Butterfly, et une chanson de Katherine McPhee (not ur girl) pour a boy. Bon, je ne vais pas nier qu’il y a des ressemblances troublantes, mais où est le mal ?  De un, tout le monde s’inspire de tout le monde, et de deux, les chansons ressortent quand même bien différentes.  La seule rumeur plausible, et encore, est celle concernant  la chanson défendant ce single : Heartbreaker.

   

GD

Pour ceux qui auraient la flemme de lire, s’il fallait choisir 3 chansons représentative de cet album ce seraient : The leaders, she’s gone, et a boy. (bien que Butterfly ai aussi sa place).

Pour télécharger cet album : c'est ici.

 

Mais, pour 10 euros, ce serait bête de se priver de l'original : et c'est ici que ça se passe.

A boy.

C’est cette chanson qui ouvre le CD solo de G-Dragon, et il faut bien l’avouer, elle le fait majestueusement. Surprenante, c’est le mot qui lui convient certainement le mieux. Le leader des Big bang met tout de suite les points sur les « i », ce CD, c’est SON œuvre, et donc SA personnalité dénuée des impératifs habituels du travail en groupe. On découvre avec plaisir (ou pas, pour certains) le G-Dragon chanteur à la voix aigüe sur le refrain. La mélodie de cette chanson est assez spéciale mais très belle, tout comme la chanson en elle-même. Niveau parole, GD nous fait part de sa propre vie et de son ressenti  vis-à-vis de son expérience au sein de l’univers musical coréen.  Bien qu’elle paraisse assez triste, c’est surtout la volonté de parvenir à ses rêves coûte que coûte qui transparait ici. Pour cette histoire de plagiat d’une chanson de Katherine McPhee…  Je ne vois pas vraiment matière à scandale, les deux chansons sont très différentes… C’est la rumeur de plagiat la moins justifiable. Certes, si l’on cherche la moindre ressemblance, on la trouvera, mais pourquoi toujours chercher des plagiats ?  Les deux chansons ne se ressemblent pas du tout.

Breathe

Une chanson plus tournée pop voire même dance. Son rythme reste en tête même s’il est assez répétitif et finirai presque par réussir à lasser (presque, hein, presque.).  Le problème : la voix de G-Dragon est trop modifiée à mon goût, et ça gâche vraiment les passages accrocheurs de cette chanson. Bref, rien de passionnant par là, une chanson entrainante et sympa à écouter.

 

Heartbreaker

La chanson qui représente cet album. Premièrement, un petit mot sur le clip : le concept m’a totalement emballé, bien que ça ressemble un peu à l’univers de star comme Lady Gaga, ca reste plutôt original et poétique. C’est sobre tout en mettant en avant la personnalité de GD, et dire qu’il y est sexy serait un doux euphémisme (et oui, je suis une pauvre femme face au charme de ce jeune homme). Niveau musical, la chanson est agréable et entrainante. Ce n’est certainement pas la meilleure chanson, mais elle reste fantastique. On ne peut pas nier que les rumeurs de plagiat soient justifiées, et oui, la mélodie de right round est reconnaissable à certains endroits de la chanson. Cependant, elle n’est pas reproduite à l’identique et dans sa globalité, de plus, ce qui fait toute la différence c’est la manière dont on transforme une mélodie, dont on pose différemment notre voix dessus. Et sur ce point, G-Dragon n’a commis aucune erreur, il a réussit à faire une chanson totalement différente (et, à mon humble avis, meilleure). Cependant, le son est, pour moi, un peu trop américanisé (ça va même jusqu'à rappeler Britney Spears par moment). Niveau paroles, le titre est bien choisi, puisqu’elles parlent d’une rupture à laquelle le jeune homme ne se fait pas.

[MV] G-Dragon - Heartbreaker
envoyé par flore-bonbon. - Clip, interview et concert.

 

Butterfly  feat Jin Jung.

Une mélodie calme, pour une chanson calme. GD ici laisse tomber son coté rappeur  pour faire apparaitre le chanteur qui est en lui. Et moi, j’en redemande. La chanson est assez spéciale, et ne ressemble pas vraiment à ce à quoi on pouvait s’attendre de G-Dragon, et c’est bien pour ça que je l’apprécie. Elle est toute calme et apaisante, limite, on s‘attend à voir un chevreuil gambader gaiement dans un univers bucolique quand on l’écoute. Bon, ok, j’exagère mais elle est vraiment « reposante ». Pour l’accusation de plagiat vis-à-vis de la chanson d’Oasis… Alors là, c’est aussi peu justifiable que pour A boy, les seules ressemblances se trouvent dans quelques phrases du refrain, le mot plagiat n’a ici pas sa place.

GDragon - Butterfly


Hello ft Dara (2ne1)

Bon avouons le dès le départ, je n’ai pas grand-chose à dire sur cette chanson. Elle est sympa, avec un rythme entrainant, mais je n’y accroche pas plus que ça. Certainement l’une de celles que j’aime le moins. Le refrain est intéressant avec le contraste des voix de Dara (même si je trouve sa voix assez énervante au final dans cette chanson) et de GD. Une chanson agréable à écouter en somme, mais qui ne marque pas les esprits.

 

Gossip man ft Kim GunMo

J’aime beaucoup cette chanson, et notamment le mélange entre les couplets et les refrains qui marquent une certaine coupure sans rien dénaturer.  J’aime la partie de Kim GunMo tout autant que celle de GD, et je trouve que sa voix fait assez « rétro ». Bref, une chanson très sympa, mais pas la meilleure.

Korean dream ft Taeyang.

La seule chanson de cet album ou un membre de Big bang apparait. Les « eh oh » du départ ouvrent la chanson et donnent une certaine dynamique. Les moments des « one, two, ladies and gentlemen » prononcés sur un ton qui fait rappeler l’armée  sont juste sublimes. On retient la référence à notre cher Jack Sparrow avec «  I’m captain G Sparrow », c’est qu’il a de l’humour ce petit GD. Bon, par contre, l’intervention de Taeyang… J’adore vraiment sa voix quand il chante dans Big bang, mais là, elle est recouverte d’effets qui n’amènent pas grand-chose mais qui restent sympathiques. Pour conclure sur cette chanson, la mélodie est bien construite et est accrocheuse, mais, vu les deux protagonistes, on aurait pu s’attendre à mieux. Cependant ça reste agréable et ça donne envie de danser.

 

The leaders ft Teddy et CL

Comme son nom l’indique, dans cette chanson Teddy (leader de 1TYM), GD, et CL ( leader de 2ne1) se donnent la réplique pour un résultat exceptionnel. Bon certains seront agacés par les « wassup » un peu répétitifs et trop nombreux, mais pas moi. Dans sa partie GD fait plusieurs références, une aux Sex Pistols (enfin surtout  à son tatouage à mon avis) «  too young to live, too fast to die » ; puis une aux SNSD avec son « G G G G baby baby baby » (et ce passage est super bien trouvé). Pour les fans de rap, c’est surement le meilleur morceau de tout le CD. Le rap de teddy est génial, surtout son envolée vers les 1min45 et sa fin. En dernier arrive CL, et là, il n’y a qu’un mot à dire : CL, elle gère. Non non, c’est pas parce que j’adore 2ne1 que je dis ça, c’est juste parce que son rap et sa voix sont reconnaissable entre mille et  qu’on ne s’en lasse pas. Pour moi, elle est vraiment comparable à une version féminine de GD, on voit cette même « originalité » dans le rap. Bref, une tuerie.  Et j’en oublierai presque la mélodie, qui est aussi très bien conçue pour ne rien gâcher de cette chanson.

 

She’s gone ft Kush.

She’s gone, en collaboration avec Kush (autre artiste de la YG, ayant notamment participé à l’élaboration de certaines chansons des 2ne1), permet d’admirer à nouveau les talents de rappeur de G-Dragon à cette différence près qu’on y distingue un petit quelque chose se rapprochant du rock. La chanson démarre avec des voix féminines mais voit très vite l’arrivée du rap de G-Dragon. Le contraste entre le refrain et les couplets est assez intéressant et la mélodie reste en tête aisément. Mais c’est surtout le rap incisif du leader de Big bang qui donne tout son intérêt à cette chanson. Même sans comprendre les paroles, on perçoit de la colère et du désespoir dans ses mots. Et en effet, à la lecture des traductions, les paroles ne sont pas anodines : Sur fond de rupture amoureuse, c’est un crime passionnel qui s’y joue.  

1 station year.

J’aime beaucoup la mélodie de fond, et les changements de style au cours de la chanson qui créent des contrastes intéressants. De plus, la mélodie superposée à la mélodie de fond (euh oui, je ne suis pas très compréhensible mais niveau technique, j’y connais pas grand-chose) va crescendo à certains moments ce qui rend le tout encore plus agréable. On dirait vraiment, dans certaines parties, de la chanson que la voix de GD tente de faire passer une certaine tristesse sur cette mélodie de fond assez « pure » et « calme ». Une chanson assez intéressante de par sa construction mais qui n’arrive pas à la cheville de la précédente.