http://www.wikio.fr

Kurosutchi Mayuri est de retour avec ses expériences bizarroïdes. Mais cette fois, l'expérience tourne au cauchemar. Une partie des mémoires des Shinigamis sont effacées, le seiretei subit de lourds dommages, tout n'est que dévastation...

Rukia est attaquée par les ennemis : "ton existence va disparaître".

vlcsnap_2009_10_03_14h07m12s178


Quand elle se réveille, Rukia se trouve à
Inuzuri, la ville où elle a grandi. Les ennemis qui l'ont attaqué ont des souvenirs communs avec elle et s'avèrent être des personnes qu'elle a connu dans son enfance. Ils ont effacé la mémoire de la jeune fille qui ne se rappelle plus être devenue un Shinigami. Par conséquent, toute sa vie s'en trouve bouleversée : elle n'a jamais connu Ichigo, Renji et ne s'est pas fait adoptée par Byakuya.

Quand aux Shinigamis, ils ont tous oublié Rukia. Seuls Ichigo et Kon se rappellent de la jeune Shinigami.

Sentant que quelque chose est arrivée à Rukia, Ichigo se rend à la Soul Society. Mais les Shinigamis le traitent en ennemi. N'ayant plus de souvenirs de Rukia, ils ne se souviennent pas non plus d'Ichigo qui a reçu ses pouvoirs de Shinigami de la jeune fille. Ichigo se retrouve seul, dans un territoire ennemi et ne peut que compter sur lui-même pour sauver Rukia.

vlcsnap_2009_10_03_14h08m25s135

Pourtant, les Shinigamis sentent que quelque chose a changé et seul Ichigo, cet intrus qui a les mêmes pouvoirs que les Shinigamis semblent connaître la vérité...

Mon avis :
J'ai toujours davantage apprécié les films de Bleach que les films de Naruto. Je me rappelle avoir gardé un très bon souvenir de Memories of Nobody par exemple.
Ce film m'a beaucoup plû.   
J'ai apprécié de voir de nouveau Ichigo combattre les Shinigamis.
J'ai aimé les flashbacks qui nous ont rappelé la rencontre Rukia-Ichigo, qui nous ont montré quelques bribes de l'enfance de Rukia et surtout qui nous ont montré la sœur de Rukia, qui était la femme de Byakuya.

Une de mes scènes préférées est celle où Byakuya parcourt toute sa demeure, fouille chaque pièce à la recherche d'une sensation nostalgique, d'une personne qui devrait être là mais qui ne l'est pas. Byakuya finit son parcours face au mémorial de sa défunte épouse [la grande soeur de Rukia], j'ai trouvé ça très touchant.

J'ai aussi énormément apprécié de voir Urahara Kisuke se battre^^ Trop la classe^^

Quand à la chanson de fin, j'ai accroché dès les premières notes. J'adore le groupe Porno Graffiti qui chantait Melissa le premier opening de FMA (Melissa). La chanson se nomme Koyoi, Tsuki ga miezutomo.