http://www.wikio.fr

Adaptation du manga éponyme, Ikigami nous permet de retrouver Matsuda Shota (le spécialiste de la cérémonie du thé dans Hana Yori Dango !^^)

L’action se déroule dans un Japon un peu plus avancé technologiquement mais pas très éloigné du Japon actuel. L’archipel a voté une loi dite de prospérité de la nation qui soumet les enfants de 6 ans à une injection qui tuera un enfant sur 1000 entre  leurs 18 et 24 ans.
L’objectif est de faire prendre conscience à cette jeunesse que la vie est importante. Les conséquences de cette loi sont bénéfiques : la jeunesse ayant conscience de l’importance de la vie, les crimes et les suicides régressent.

Ceux qui sont destinés à mourir suite à cette injection reçoivent un préavis de décès (« Ikigami ») 24 heures avant le moment fatidique, cela afin de leur permettre de profiter des dernières heures de leur vie avec leur famille. Pendant ces 24 heures, toutes leurs charges sont prises en charge, un logement et une stabilité financière sont assurés à leurs familles sauf en cas de crime commis par le condamné pendant ses 24 heures.

Ce drama suit le quotidien de Kengo Fujimoto (Matsuda Shota) qui est en charge de la livraison des Ikigami et on suit ces 3 premières livraisons : un jeune homme chanteur, une jeune fille aveugle et son frère aîné, le fils d’une politicienne en faveur de la loi de prospérité.

Ikigami

 

Le jeune Kengo Fujimoto, au fil de ses livraisons, éprouvent de plus en plus de doutes sur la nécessité de cette loi : ces gens doivent-ils vraiment être sacrifiés dans l’intérêt de la nation ? Mais, son supérieur, le met en garde contre ces pensées qui pourraient être assimilées à un crime contre la nation. Déchiré entre son travail et ses victimes qu’il souhaiterait aider, le jeune homme voit ses doutes augmenter au quotidien.

Mon avis

Cette histoire est intrigante et très intéressante, elle nous amène à réfléchir sur l’importance de la vie ainsi que l’importance d’une vie face au bien-être de la nation. Peut-on sacrifier en toute impunité si c’est pour sauver la majorité ? (C’est aussi une action que l’on peut se poser en cas d’attaque terroriste par exemple).

Quand au traitement infligé à ceux qui s’insurgent contre cette loi, peut-on continuer à appeler ce pays une démocratie ?

 SPOILERS Les 3 histoires que l’on suit sont très touchantes notamment la deuxième avec la sœur aveugle et son grand-frère. Le stratagème mis en place par le livreur d’Ikigami et le grand-frère  est très intelligent et rend cette scène particulièrement poignante.

02

Quand à la mère politicienne et son fils, j’ai trouvé l’ironie des événements particulièrement cruelle, d’une part car son fils va être sacrifié et d’autre part, car on a totalement lavé le cerveau cette femme qui n’a plus d’émotions et qui n’est même pas capable de pleurer la mort de son fils. Comment un tel pays qui traite ces citoyens de cette façon peut oser proclamer le bien-être de l’Etat pour justifier de telles atrocités ? FIN SPOILERS

En regardant ce film, je me suis demandée ce que l’on pouvait ressentir quand on sait que l’on va mourir dans 24 heures ?

La mort, est quelque chose, qui arrive soudainement, on ne peut pas savoir quand elle frappera, mais si on avait la possibilité de le savoir, que ferions-nous durant nos dernières 24 heures ? Tout d’abord, il faut accepter l’idée que l’on va mourir. Je pense que l’on doit passer par différentes phases : la colère tout d’abord, la tristesse puis se résigner à mourir.

La fin du drama est une fin ouverte qui, j’espère, aboutira sur un 2ème film qui nous montrera la révolte de Kengo Fujimoto et tous les dissidents qui agissent dans l’ombre.