Je suis assez surprise par cet épisode. L'ambiance et le rythme sont totalement différents des épisodes précédents.

Pour moi, cet épisode marque une rupture au rythme soutenu qui avait été adopté dès le 1er épisode avec la mort du père de Rikuo trahi par un proche et le passé du grand-père dans sa période youkai.

Le personnage de Rikuo est présenté de manière complètement différente dans cet épisode. Jusque-là, Rikuo était identifiée de deux façons :

- la journée, c'est un humain comme les autres qui tente tant bien que mal de garder le secret de son clan et de vivre une vie normale.

- la nuit tombée, il se transforme en youkai puissant, digne héritier du clan Nura. Il devient un ladykiller charismatique.

Mais dans cet épisode, même sous sa forme youkai, Rikuo apparait faible. Bye bye charisme et puissance, le jeune homme se retrouve kidnappé et doit faire des corvées en guise d'entrainement s'il veut un jour acquérir suffisamment de puissance pour combattre les youkais de Kyoto.

nnm0603

Alors qu'il était présenté jusque-là comme quelqu'un de fort qui a battu de nombreux youkais, on le retrouve au milieu d'un camp exclusivement destiné aux youkais et on se rend compte de la différence de puissance et de son arrogance.

Il semble que les prochains épisodes vont être consacrés à cet entrainement ce qui refroidit mon enthousiasme... Je trouve ce genre d'épisode ennuyeux.