Dengeki daisy est un shoujo absolument merveilleux, l'un des meilleurs à mes yeux avec Akagami no Shirayukihime & Kimi ni Todoke.

L'un des points forts de ce shoujo c'est son intrigue. Ce n'est pas un shoujo classique qui tourne autour d'une histoire d'amour. Dengeki daisy est un shoujo qui porte sur le hacking et dont le protagoniste cache un lourd secret.

Pour celles qui ne connaissent pas l'oeuvre

Résumé
A la mort de son frère, Teru est protégée par un mystérieux individu prénommé "Daisy". Elle ne sait rien de lui et ne peux le joindre que par mail malgré son désir de connaître l'identité de cet ange gardien qui est toujours là pour elle dans les moments difficiles.
Un jour, elle se retrouve face à une situation très compliquée : elle se retrouve endettée envers Kurosaki, un délinquant qui s'occupe de la maintenance du lycée, mais ne peux pas la rembourser alors elle devra le payer "en nature"... A elle le balayage de la cour et le nettoyage des locaux...
Mais le plus gros danger est à venir : Daisy se révèle être un hacker et un groupe tente de kidnapper Teru pour atteindre Daisy et pour percer les secrets que le frère de Teru lui a laissé à sa mort.

 

SPOILERS... SPOILERS

  • Mon avis sur les chapitres 38 à 41

La vérité sur Daisy allait éclater à un moment ou un autre. On l'attendait toute et l'intrigue est absolument captivante.

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch38_pg01

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch38_pg03On connait enfin la vérité sur la relation Kurosaki & Sou. Les chapitres retraçant leur passé étaient si émouvants, ils étaient liés par une si belle amitié.

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch38_pg12

On est d'autant plus triste pour Kurosaki. Il a souffert suite à l'accusation de trahison envers son père, il a cherché à l'innocenter mais la situation lui a échappé et est devenue hors de contrôle. Il s'est retrouvé au centre d'un complot étatique alors qu'il venait de retrouver espoirs en l'humanité grâce à sa rencontre avec Sou. Il a été piégé, et pour le sauver, Sou s'est sacrifié.

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch39_pg01

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch39_pg31

ochibichan_scan_dengeki_daisy_vol08_ch39_pg32

Depuis Kurosaki se sent coupable et est incapable de se pardonner. D'où sa fuite. Il fuit Teru pour ne pas la mettre en danger mais il la fuit surtout car il est persuadé de ne pas avoir droit au bonheur, le bonheur d'être avec elle, de la désirer, de l'aimer.

06

Alors qu'il se laissait aller à une descente aux enfers, mettant sa vie en danger pour retrouver les utilisateurs du virus et empêcher une catastrophe, alors qu'il était résolu à faire les choses seul, à n'impliquer personne d'autre, la situation a soudainement et brutalement changé. Et cela grâce à Teru.

Notre protagoniste féminine est loin d'être une héroïne typique de shoujo. Certes, dans le passé, elle s'est faite piégée, kidnappée, elle a versé des larmes, etc... mais cela n'a pas durer. Teru s'est montrée très intelligente dans les chapitres 40 & 41. Elle a compris les sentiments de Kurosaki et a usé d'un stratagème pour l'obliger à se montrer devant elle.

Elle a parfaitement calculé les choses. Elle savait que Kurosaki la sauverait si elle lui faisait croire qu'elle était en danger.

26

29

Et elle savait qu'il allait tenter de s'enfuir une fois qu'il aurait compris que c'était un piège. Elle a réfléchi et anticipé les mouvements du hacker de sorte à l'empêcher de fuir de nouveau.

Sa persévérance et ses sentiments pour Kurosaki lui ont permis d'atteindre son objectif, de ramener Kurosaki auprès des siens

12

13

Elle l'a sauvé en le remerciant : "merci d'être revenu", "merci de t'être inquiété pour moi, d'avoir pris soin de moi, de m'avoir encouragé et de m'avoir protégé".

34

35

Elle ne lui a pas parlé de pardon car Kurosaki se peut pas se pardonner lui-même. Elle a compris qu'il aurait souffert si elle avait dit "je te pardonne", et elle était aussi consciente que la plus grande peur de Kurosaki ce serait de l'entende dire "je ne peux pas te pardonner pour ce que tu as fait à mon frère"...

Une protagoniste comme on aimerait en voir plus souvent.

P.S : j'ai adoré ce passage du chap 40

Sans titre