La manière dont les mangakas traitent des relations frères/frères ou frères/soeurs est un sujet qui me fascine dans les mangas.
Il y a une variété de manière de traiter de cette relation.

Prenons les mangas de Kaori Yuki. Cette mangaka, auteur d'Angel Sanctuary et de God Child, a un style très particulier.

Angel Sanctuary est un manga basé sur l'inceste entre Setsuna et sa soeur, Sara. L'histoire est parsemée de références à la mythologie, à la bible... C'est une atmospère très mystique mais ce n'est pas le sujet de ce post. La relation entre Setsuna et Sara est une relation fusionnelle (ils ressentent l'état d'esprit de l'autre et ont besoin de l'autre) qui tournent à l'inceste quand Setsuna brave l'interdit. Angel Sanctuary n'est pas une apologie de l'inceste, car Setsuna sert pertinemment que ce qu'il fait est mal et Sara est choquée et perdue quand son frère lui avoue ses sentiments. Quand à Setsuna, il a le sentiment de salir sa soeur et d'être un monstre. Mais l'inceste n'est ni condamné, ni traité de façon caricaturale. La mangaka traite le sujet avec doigté en montrant la volonté infaillible de Setsuna à sauver sa soeur de la mort. L'effet destructeur de l'inceste est bien mis en scène avec la réaction de Setsuna qui semble prêt à condamner le monde pour sauver sa soeur. Mais la moralité prend la forme de Kira qui ramène son ami à la raison. 

god_child_2Dans God Child, la relation entre Cain et Maryweather est une relation plus conventionnelle. Les deux entretiennent des rapports fusionnels mais il n'y a pas d'inceste, simplement une volonté très forte de l'aîné de protéger sa petite soeur.

En parlant de relations fusionnelles, ce sont les mangas qui mettent en scène des jumeaux qui sont les meilleurs exemples. Prenons par exemple l'anime de Ouran Host Club.

Hikaru et Kaoru, deux jumeaux, sont sans cesse ensemble et ont passé leur jeunesse à se couper du monde extérieur en pensant qu'ils n'avaient besoin de personne d'autre. Ils ont toujours accordé beaucoup d'importance à leur ressemblance et s'en amusent en se faisant passer pour l'autre pour tromper les autres personnes qui n'arrivent pas à les dissocier. Pourtant, un jour, une jeune fille y arrive et leur monde semble s'écrouler. La vérité c'est que même s'ils pensent qu'ils sont heureux ensemble et qu'ils n'ont besoin de personnes, même s'ils cultivent leur ressemblance, au fond d'eux, ils ont envie d'exister en tant que personne, en tant qu'Hikaru, en tant que Kaoru et non pas en tant que frère jumeau de l'autre.
Face à cette inconnue qui s'invite dans leur monde, ils se sentent dépassés et remettent en cause leur vision de leur relation.

Ouran Host club offre un autre traitement de la relation fraternelle : une relation basée sur la concurrence. A travers le personnage de Kyouya, on voit que la relation fraternelle peut se transformer en fardeau pour le plus jeune qui a l'obligation de faire aussi bien sinon mieux que ses frères ainés. Le plus jeune se sent alors étouffé, il ne trouve pas sa place et ne peut pas s'épanouir.

sasuke307cover9piLe shonen le plus populaire - Naruto - aborde également la relation fraternelle de cette manière avec Sasuke et Itachi Uchiwa. Mais cette fois, la concurrence va jusqu'à la haine. Reportez-vous au post d'avant pour lire la suite. (ordre anti-chronologique oblige)

Autres dossiers : 

Le fansub
Conférence de Fabien Tillon au Quai Branly
Livre de Fabien Tillon : culture manga
Clamp
Yaoi et yuri chez CLAMP
Les relations fraternelles dans les mangas

Analyse de la relation Sasuke&Itachi 
Les animes du moment qu'il faut se procurer
Les studios majeurs de l’animation japonaise

Caractéristique des shonens
L’engouement des éditeurs pour les mangas ne va-t’il pas provoquer leur perte ?